Revue semestrielle L'harmonium français
L'harmonium français
Revue semestrielle L'harmonium français

Achat de ce numéro

15 euros

Tarif pour la France

Achat de ce numéro

25 euros

Tarif pour les pays étrangers

L’harmonium français

  N°23

décembre 2018

Sommaine du N°23 - décembre 2018

  

Le Choriphone-Contrebasse de Léon-Célestin Dumont

Personne ne l’avait vu (ni entendu…) !

(François Dupoux)


Léon Célestin Dumont est un facteur d’harmonium à part ; au fil des numéros de cette revue, sa production fait l’objet d’un véritable feuilleton. Chaque « épisode » nous permet de progresser dans la connaissance de sa personnalité profondément originale. Il ne se contentera pas d’imiter ses confrères, de copier, éventuellement de perfectionner : il invente ! Pour l’instant, même si les pièces du répertoire pour l’harmonium classique peuvent y être jouées, on n’a pas retrouvé de partitions registrées pour ses instruments et en ce qui concerne le Choriphone-contrebasse, objet de cet article, il est sûr qu’aucun répertoire ne peut y être interprété ! Alors…

  

  

Orgues et harmoniums entre modalité et tonalité : tempéraments, transpositeurs et harmonisateurs

(Alain Vernet)


L’étude transversale des innovations suscitées par l’accompagnement du chant de l’église catholique nous amène à détailler le fonctionnement des systèmes imaginés par quelques ecclésiastiques du XIXème siècle. En France, c’est d’abord dans l’Yonne que se manifestent ces créations avant de se répandre dans le sud-ouest puis en Belgique et enfin dans toute la France L’orgue bénéficie le premier de ces systèmes de simplification harmonique mais bien vite, l’harmonium devient leur domaine d’application privilégié avec deux procédés bien aboutis nommés harmonichordéon et harmoniphrase.

  

  

Hector Berlioz et l’Orgue-mélodium Alexandre : Une longue collaboration artistique et humaine

(Olivier Schmitt)


Hector Berlioz (1803-1869) a été l’un des porte-drapeaux du romantisme français, le fondateur de l’orchestre moderne et un critique musical des plus avisés. Curieux de toute chose en matière de facture et de nouvelle technique instrumentale, il a été le premier à en livrer dans son Traité une analyse exhaustive. Dans sa réédition, dix ans plus tard, il a ajouté un important chapitre sur l’orgue-mélodium d’Alexandre. Nous verrons quels liens ont unis le compositeur à ces facteurs d’orgue et de quelles manières ils se sont exprimés.

  

Retour à la page d'accueil

Les autres numéros de L'harmonium français

Sérénade agreste à la Madone

Extraits musicaux illustrant l'article

  

Hymne pour l'Elévation

Toccata